Description de l'œuvre

La gestation de la peur, première publication de Nora Atalla aux Écrits des Forges, explore l'univers prégnant du cauchemar, qui trouve son origine dans l'enfance. Au travers des quatre sections du recueil,Métamorphose,Reptations,L'envers du cauchemaretLa dilatation du temps, surgissent des images fortes, douloureuses, évocatrices de blessures profondes.

prisonniers de honte
s’échappant de leurs colliers
sur les dalles de marbre
leurs failles fendent le jour fade
prisonniers des heures
fouillis de coutures    fouillis d’ordures

les clowns reposent dans des cimetières
croix plantées au cœur des blessures
d’insondables fosses avalent les avanies

En contrepoint avec les cris de souffrance qui forment le cœur du discours poétique, surgit une voix rassurante, source d'apaisement et d'espoir inaugurant un contraste lumineux au sein d'un univers de noirceur.

ouvre ta main et laisse-moi

y déposer l’oasis dont tu te prives
un îlot de lumière
pour enfin ravauder tes lambeaux