Description de l'œuvre

Autour de Guadalupe Amor

 

de Claude Beausoleil, Bernard Pozier,
Ana Cristina Zúñiga,
Zelene Bueno, Andrea Montiel,
Beatriz Pimentel,
Minerva Margarita Villareal

Guadalupe Teresa Amor Schmidtlein est née le 30 mai 1918 dans la ville de México où elle mourut le 8 mai 2000, à 81 ans. Cadette d’une famille de sept enfants, elle tire ses origines de diverses cultures : française, allemande et espagnole, et fait partie de l’aristocratie mexicaine de l’époque. Elle fut plus connue sous le nom abrégé de Pita Amor. Son premier livre parut en 1946. Elle fit irruption, comme un tourbillon, dans le monde de la culture mexicaine des années quarante et cinquante : attrayante, originale, audacieuse et rebelle. Elle a fait scandale lorsqu’elle a posé nue pour plusieurs photographes et peintres dont Raúl Anguiano et Diego Rivera. Dans son entourage, gravitaient aussi les José Clemente Orozco, David Alfaro Siqueiros, Rufino Tamayo, Alfonso Reyes, Gabriela Mistral, María Félix et sa propre nièce, la poète Elena Poniatowska. Elle déclamait, avec une voix surprenante et un style unique de grande diva, ses vers et ceux d’autres poètes. Elle a collaboré aux suppléments culturels des journaux Novedades et El Nacional et à la revue Siempre. Sur les ondes du canal 11, elle a réalisé le programme La Señora de la Tinta (qui a fait l’objet d’une parodie télévisée). Sa poésie puise son héritage dans celle de Sor Juana Inés de la Cruz (La 10e Muse) et dans celle de Francisco de Quevedo auxquelles elle s’apparente par des thèmes comme Dieu, la mort ou l’angoisse de vivre et par les formes, l’emploi des sonnets et des dizains. Sa touche personnelle se caractérise par des jeux de mots, de l’humour, son expression directe sur des matières métaphysiques, l’emploi de la première personne, son impudeur et son ignorance de la modestie. On la surnomma La 11e Muse.