Description de l'œuvre

« Le poème brisé à la gencive (…)

    Dépècerai secrets et silences

    Génocide intime

    Tout à la fois

    Sauverai la bête

    Dompterai le chien fou »

Pour son second recueil, David Goudreault s’est construit un univers poétique proche du quotidien. Ses images, qui portent le sceau de l’oralité, suscitent la complicité du lecteur qui se sent à la fois pris à témoin et confident. Ses propos, parfois très directs, portent la marque de l’observateur attentif, rôle que le poète ne manque pas d’endosser avec perspicacité, certes, mais aussi avec humour, ironie et même une touche d’autodérision :

« Mes dragons sur mon char

  Mon chien devant ma maison

  Mes tatous sur mon corps

  Mes ecchymoses sur ma femme

  Mes photos sur la toile

  Mes toiles au musée

  Mon aménagement dans ma cour

  Mes livres à la librairie

  Mes placements dans le monde

  Mon monde à moi

  Exister en caractère gras

  Est capital »

S’édenter la chienne pour réfléchir librement, comme le poète, aux faits divers de la vie, aux idées qui nous font ou qui nous défont, qui tissent notre monde, notre quotidien, notre pensée.