Description de l'œuvre

Les Écrits des Forges annoncent la réédition d’Alma, un récit poétique de Claude Beausoleil qui a d’abord été publié aux éditions XYZ dans sa collection « hiéroglyphe », dirigée par Yolande Villemaire.

Alma est une chronique sur les origines. De la naissance du poète dans un quartier ouvrier montréalais jusqu’à l’apprentissage de la vie d’écrivain sous le regard complice de sa grand-mère, Alma, le lecteur trouvera  dans cette œuvre les prémices de tout l’univers poétique de Claude Beausoleil :

 

« C'est lors d'une visite de ma tante Evelina, dite Vina, que j’ai appris que le prénom de ma grand-mère était Alma, Nous l’appelions tous « memère ».

Une seule exception. Ma mère appelait sa belle-mère « madame Beausoleil », sauf quand elle nous en parlait  à la troisième personne»  Alors elle disait aussi memère.

Alma.

J'ai appris à mon premier voyage au Mexique qu’Alma signifiait âme en espagnol.  « Alma » tanguait dans ma tête avec d'autres sonorités qui s'insinuaient avec beaucoup de a et de o et de ion  que j'entendais prononcer    « ionne », comme dans « lionne ».  Je découvrais à travers la musique des mots d'autres dimensions de l'Amérique en moi, en réserve. La dimension latine  Celle de l'enfance, de la pauvreté, du silence et de la musique de l'émotion. »

 

Dans une chronologie bousculée, le récit déploie les fragments de mémoire d’un jeune garçon sensible aux mots et aux choses. L’auteur explore avec joie le petit monde du Saint-Henri de son enfance; il y dresse un inventaire affectif du Montréal des années cinquante et soixante, mais aussi de son initiation à la langue et à la littérature.

Dans Alma, Claude Beausoleil raconte son apprentissage de poète,

Surtout, l’auteur excelle à faire revivre l’amour qu’il voue à cette grand-mère Alma, leur connivence indéfectible et, par là, à rendre à cette femme la place centrale qui lui revient au cœur même de la vie de l’homme qu’il est devenu.