Description de l'œuvre

L’essentiel et incontournable poète questionne ici la finalité des morts et des naissances qui font notre lot d’être humain.

 

L’amour, sous toutes ses nuances, est perçu comme le moteur des relations humaines et clef de voûte du monde dans lequel nous habitons : voilà, par-delà les questions les plus troublantes, la raison d’être et le sens qu’il faut donner à toute vie humaine.

 

Nous sommes tous ici pour savoir que nous ne sommes pas

Le rêve tue à force de ne pas savoir regarder aimer de face

Avec le miracle de n’être pas

Que faire sinon adorer un lac

 

Départs irréversibles, naissances qui le sont tout autant et, entre les deux, ceci : « Au fond je suis un peu gêné d’être venu en ce monde / Où plus personne n’existe / Le pardon est la clé »