Description de l'œuvre

Figure mythique de la poésie québécoise, Denis Vanier (1949-2000) a publié une œuvre abondante, riche d’une écriture de révolte permanente et totale, surréelle et contre-culturelle. La présente édition, Onction extrême, rassemble quelques-uns de ses recueils parus aux Écrits des Forges et chez Cul.Q., tous épuisés, introuvables et recherchés comme plusieurs de ses œuvres : Koréphilie (1978), L’odeur d’un athlète (1979), L’épilepsie de l’éteint (1988), Les stars du rodéo (1990) et L’hôtel brûlé (1993) sont ici suivis de quelques poèmes parus en revues et de quelques autres inédits. On y retrouvera cette voix unique et crue aux images baroques et corrosives, mais aussi tendre et désespérée, qui a fait de Denis Vanier un immortel de la poésie, errant du côté des poètes maudits et des mauvais garçons admirables et toujours admirés pour la violente pureté de leur refus absolu du monde.