Description de l'œuvre

de

Stephen Romer,  
Gérald Leblanc,  
Pierre Joris,  
Paul J. Bourque,  
Lili Gagné,  
Marie-Hélène Montpetit,   
Bernard Pozier,  
Francis Catalano,  
Anne-Marie Alonzo,  
Élise Turcotte,  
Marie Bélisle,  
Lizbeth Padilla,  
François Charron,  
Hélène Dorion,  
Adelaida Villela,  
Richard Désormeaux

 

À Lèvres urbaines nous privilégions cette formule rapide et commode du « poème à la page ». Cela permet une circulation de plusieurs fragments, donnant des pistes de lecture à ceux et celles que la poésie passionne. Plaisir et conscience sont les deux critères qui animent nos choix. Comment dans le jeu des possibles ne pas proposer un espace, si limité soit-il, où la poésie pourrait librement respirer et poursuivre la recherche : désir de comprendre, expérimentation, découverte.

Après 16 numéros et plus de soixante-dix auteurs différents, vivant et écrivant en Amérique ou en Europe, nous croyons que dans la mesure de leurs moyens, ces poèmes inscrivent des paysages donnant de l’actualité une vision dans laquelle les mots sont des supports à l’intelligence de vivre. La ville, le langage, la dérive, la musique, l’introspection sont des angles par lesquels s’insinuent ces brefs poèmes proposant leurs codes fragiles à la ligne du lisible. La poésie peut nous changer ; elle y travaille.

Claude Beausoleil


« Je flâne dans l’appartement
On ne possède pas grand chose.
Il y a beaucoup de place.
Il y a vraiment quelqu’un.
Où êtes-vous ?
Qu’est-ce que vous espérez ?
Je n’imagine plus rien.
Le froid sur la route. »

François Charron