Description de l'œuvre

de

Caroline de Cornière
Monique Deland
André Fortil
Katia Grenier
Patrick Maloney
Pascale Martel
Isabelle Sébastien
Yves Tremblay
Marie Trottier-Drouault
Sylvain Turner
Mary Victoria Wilson

Dans ce trente et unième numéro de la Revue des Forges, l’écriture nous entraîne dans tous les retranchements de l’imaginaire et nous fait partager diverses explorations qui ouvrent la voie aux souvenirs, au fantastique, aux besoins de l’organisme comme ultime inscription corporelle. Les inflexions poétiques alternent avec le réalisme le plus cru pour se fondre dans un ensemble textuel qui déconcerte et captive tout à la fois. Ce numéro est un voyage à travers la conscience qui appelle la fallacieuse quiétude du sommeil, le cri de l’impuissance, les couleurs du rêve, la panique de l’indicible, la force irrépressible du désir.


Prélude (extrait)

« rage de vie
du ventre,
le cri

si lourdes pourtant
ces épaules,
si lasses

la main s’étire
s’étend et cherche
le mot

toujours, l’envie. »

Isabelle Sébastien