Description de l'œuvre

Dans une ère qui favorise le télévisuel plutôt que l’écrit, trois auteurs de poésie ont décidé de mettre à profit la technologie du fax. Louise Desjardins, Mona Latif-Ghattas et Jean-Paul Daoust ont présenté le fruit de leurs poèmes transmis par fax, devant une salle médusée par la qualité des textes. Un accueil comme une belle lettre d’amour à la poste !

Que la salle était belle, en cette dernière soirée de novembre ! Les trois poètes ne pouvaient mieux choisir. C’était un de ces soirs tranquilles où la poésie peut bercer les plus stressés (j’en suis un parfait exemple) et rallier les plus incultes. Et que dire de tous ces jeunes qui commencent à aimer les belles lettres ?

De Mona à Louise, de Jean-Paul à Mona, de Louise à Jean-Paul (ce n’est pas une joute de hockey), les trois écrivains ont, une année durant, communiqué par fax des écrits poétiques provenant d’un peu partout dans le monde.


De Sainte-Mélanie, novembre 92
De Jean-Paul à Mona

Page blanche

« Certains jours sont des pages blanches
D’où les mots sont tombés
Les yeux brandissent leurs moignons
Pour quêter la pitié perverse
Le corps s’initie à la guerre
Et vitrifié le cœur en déroute
Échoue au rayon des âmes carnivores »