Description de l'œuvre

Traduction : Lorenza Fernandez del Valle

Depuis sa première édition en 1987 aux Écrits des Forges, Montréal brûle-t-elle d’Hélène Monette demeure toujours aussi instable et pertinent. D’emblée, ce recueil assumait sa révolte, ses contradictions, son urgence lyrique comme ses maladresses.


« elle
bousculée
pousse un cri
à en faire craquer la ville »

« ella

atropellada

pega un grito
que hace estallar la ciudad »