Description de l'œuvre

Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Nelligan : voilà quatre noms qui évoquent la poésie à l'état pur, quatre poètes qui figurent parmi les plus célèbres et les plus célébrés. Réunir ce carré d'as sous une même couverture relève à la fois du rêve et de l'évidence ; du rêve, parce que jusqu'ici, on ne les avait jamais regroupés ; de l'évidence, parce que, dans l'esprit populaire, chacun représente l'idée même de la poésie, parce que les oeuvres s'appellent et se répondent.

 

Aux abords du romantisme et du symbolisme, tous les quatre explorent des voies nouvelles, font entrer des images et des thèmes neufs dans la poésie, tout en ne s'éloignant pas radicalement de la rime, de la versification, de la métrique traditionnelle, de la forme fixe même. Chaque poète est moderne à sa façon, chaque poète a son esthétique, laquelle n'est pas étrangère à celle des autres.

 

 

LE BERCEAU DE LA MUSE

« De mon berceau d'enfant j'ai fait l'autre berceau
Où ma Muse s'endort dans des trilles d'oiseau,
Ma Muse en robe blanche, ô ma toute maîtresse !

Oyez nos baisers d'or aux grands soirs familiers...
Mais chut ! j'entends déjà la mégère Détresse
À notre seuil faisant craquer ses noirs souliers ! »