Description de l'œuvre

Dépossessions offre deux pôles distincts, mais convergents, de la mise en scène du sentiment amoureux.

Le premier pôle consiste en une série de poèmes ayant pour sujet la passion qui se défait, qui laisse place au drame de la blessure amoureuse et du manque qui l’accompagne. Le poète présente ici, dans la forme et dans les propos, le théâtre des amours : on y voit la rencontre, la naissance du désir, la découverte de l’autre, l’amour et la séparation, en quelques scènes plus ou moins brèves, comme au théâtre.

Le second pôle est une étude du même thème de l’amour, cette fois sous l’aspect d’une allégorie. Écrits autour de toiles peintes par Gustav Klimt, ces poèmes se concentrent sur les figures de l’amour dans l’œuvre du peintre et, plus largement, tel qu’il est représenté par cette autre forme de théâtralisation.

Dépossessions allie deux façons de représenter, en mots et en images, le drame de l’amour qui disparaît, le vide intérieur qui prend place.


« Dans le bruit du monde
notre silence se perd
irrésolu »