Description de l'œuvre

Claude Beausoleil est né à Montréal en 1948, poète, critique, essayiste. Beausoleil est le grand poète montréalais et, à ce titre, il incorpore un certain lyrisme urbain, capable par sa signification et son authenticité de donner corps à tout un espace géographique.

L'écriture de Beausoleil traverse tous les lieux de Montréal et en accomplissant cette tâche, elle retrace les âges d'une ville, les mouvements qui la secouent. La ville telle un être animé, douée de conscience, de raison et de multiples invitations nous dévoile, par la parole poétique, un lieu riche en articulations révélatrices de la modernité poétique québécoise.

Depuis 1972, Beausoleil affiche une présence remarquée à des festivals, lectures et colloques sur la poésie où il transmet son grand intérêt pour cet art. Il a reçu de nombreuses mentions dont les prix Nelligan, Alain-Grandbois, Georges Limbour (en France) et le Grand Prix du Festival International de Poésie de Trois-Rivières. Il est également décoré de l'Ordre des Francophones d'Amérique et membre de l'Académie Mallarmé. Ses oeuvres sont traduites dans une douzaine de langues, lui accordant une reconnaissance dans plusieurs pays.

« Vous êtes descendu
au Grand Hôtel des Étrangers
dans leur yeux vous n'avez lu
que du mépris ou la pitié
vous écrirez des livres
sans jamais demander la clef »

« Has descendido
al Gran Hotel de Extranjeros
en sus ojos no has leido
mas que la piedad o el desprecio
escribiras libros
sin pedir jamas la llave »