Description de l'œuvre

Traduction en espagnol : Marco Antonio Campos

L’Ode au Saint-Laurent, parue pour la première fois en 1963, a connu plusieurs éditions et réimpressions et le plus grand succès de librairie à son époque au Québec pour la poésie. Elle a valu à son auteur le Prix du Gouverneur général, le Prix de la Province de Québec et le Prix du Maurier.

Ode au Saint-Laurent, parue en 1963, demeure l’une des oeuvres fondatrices de la poésie nationale et nationalise d’ici, l’un des ouvrages les plus lus, les plus vendus, les plus célèbres et les plus célébrés de la littérature québécoise.

Ode au Saint-Laurent nous invite donc d’abord à retrouver un grand chant à la Walt Whitman qui saisit à l’origine la conscience d’un sol originel et celle d’un sort original : «C’est ici le plus beau paysage du monde», «Nous prenons pied parmi les hommes d’ici». C’est à partir de tels énoncés que les Québécois ont entrepris d’imaginer leur singularité et de construire leur fierté sans lesquelles il n’aurait jamais été possible d’affirmer : «Mon pays vient parler sur la place du monde»;

« Mon pays vient parler
sur la place du monde »

« Mi país ha franqueado sus fronteras de exilio
Mi país viene a hablar en la plaza del mundo »